1ères Journées Européennes du Patrimoine à Chars (17 et 18 sept. 2016)

L’affiche:

diapositive1

L’événement (tout le week end):

Comme l’année passée, l’association vous propose deux jours de visites libres ou guidées (gratuites) de notre superbe Eglise Saint Sulpice de Chars,

 PLU Eglise

l’un des très rares édifices religieux nationaux à présenter successivement, dans un même batiment, les trois arts architecturaux religieux européens (Roman, Gothique et Renaissance) ainsi que de nombreuses sculptures de diverses origines aussi remarquables que restées confidentielles à ce jour, bien que l’ensemble soit classé monument historique dés 1840 (clef de voûte gothique dites des quatre premiers Capétiens, chapiteaux romans d’origine et chapiteaux « historiés »).

   220px-chars_saint-sulpice7801 220px-chars_saint-sulpice1120292 chars_95_eglise_saint-sulpice_bas-cote_nord_chapiteaux_au_debut_des_grandes_arcades_2_-_lavare 80px-chars_saint-sulpice1120306

(crédits Wikipédia)

L’équipe de bénévoles, conduite par les compétences reconnues et l’enthousiasme de Christine MAITRE, vous accompagnera tout au long de ces visites où la riche histoire de la construction de cette « presque cathédrale » vous sera contée, des premières travées romanes du début du 12ème siècle, financées par le puissant Comte de Gisors, alors en charge carolingienne de « fixer » définitivement les « north mens » (les Vikings bientôt Normands) au nord de la rivière Epte , à la consécration gothique de l’Eglise, un siècle plus tard, après l’abandon puis la reprise des travaux par la très riche Abbaye de Saint Denis à laquelle les premiers Capétiens viennent de confier tout « le beau pays » du Vexin.

Ils vous diront aussi les raisons de ce clocher « décalé » de pur style renaissance dues au subit effondrement du clocher primitif initialement construit à la croisée du transept et qui sera reconstruit ainsi à la fin du 16ème siècle selon les principes architecturaux alors en vigueur.

Et ils vous feront découvrir aussi bien d’autres choses, comme ces sculptures symbolisant les premiers Capétiens, ou rappelant la tradition et l’enseignement religieux, voire des scènes de la vie quotidienne.

Mais quoiqu’ils vous disent, nul doute que vous serez surtout frappés par la remarquable et très ambitieuse élévation du coeur gothique flamboyant sur quatre étages qui, selon les spécialistes, préfigurerait « le temps des cathédrales », sans qu’aucune source ne puisse expliquer réellement les raisons de la présence d’un édifice religieux aussi vaste et prestigieux au sein d’un village à la population alors somme toute modeste. 

img_0792

Le « Bonus » , un spectacle de conte, de musique et de chant le samedi à 18h30: 

Bien entendu, comme vous devez le penser, l’ambition de notre association ne saurait se limiter à la préservation et à la promotion de cet extraordinaire patrimoine communal et culturel que constitue pour nous cet inestimable édifice religieux, chargé de traditions et d’histoire. Comme bien d’autres, nous pensons en effet que notre église peut être aussi, par son prestige, sa sonorité et l’élévation de son architecture, un précieux écrin à des manifestations musicales et culturelles, comme des concerts, des spectacles de chant ou des manifestations en rapport avec la majesté et la destination de ce Monument Historique. Qui n’a pas rêvé d’y entendre le Requiem de Mozart, d’y assister à un spectacle de son et lumière, voire à la reconstitution d’ un « Mystère » du Moyen Age sur les marches de son porche.

Et ce d’autant plus qu’un de nos autres projets, celui de transformer et d’entretenir en jardin pédagogique le jardin actuel du Presbytère, projet appuyé par Madame le Maire et le Conseil Municipal (voir l’article dédié), et aussi dans cette logique, complémentaire et facilement associable aux manifestations organisées dans et autour de l’Eglise.

Mais ne rêvons pas, les premiers contacts que nous avons pris nous montre que la tâche sera rude (recherche de subvention et de financement, mise en place d’un système fiable de billetterie, et surtout comment chauffer et éclairer) avant d’en arriver là.

Cependant, comme nous sommes impatients de commencer, nous vous proposons dés samedi prochain à 18h30, une  promenade musicale, conçue et réalisée par Madame Brigitte BLAISE, Musicienne Conteuse charsiéenne bien connue, qui nous mènera de la découverte de l’Eglise primitive au jardin du Presbytère à l’occasion d’une mise en scène mélant commentaires historiques, contes et chants au son d’instruments d’époque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *